21 octobre 2014

« L’information est sous pressions », constate l’Observatoire (français) de la déontologie de l’information. Il a même fait de ce constat le titre de son deuxième rapport annuel rendu public ce 17 octobre *. En un an, l’ODI a étudié 150 cas problématiques dans les médias, repérés par ses membres ou d’autres sources. S’en dégagent des points marquants comme l’effacement des frontières entre vie publique et vie privée, la porosité croissante de la limite entre publicité et journalisme, la pression croissante des réseaux, la prégnance de stéréotypes.

suite